Quel matelas choisir contre les punaises de lit ?

Quand les punaises de lit envahissent une chambre à coucher elles représentent un vrai risque pour la santé des personnes dont la literie est colonisée. Les conséquences sur la qualité de vie peuvent-être importantes. il devient alors nécessaire de s’en débarrasser rapidement, pour en limiter l’expansion. Certains types de matelas peuvent-ils aider ?


Les punaises de lit


C’est quoi une punaise de lit ?


Le terme « punaise de lit » qualifie en fait plusieurs espèces d'insectes qui appartiennent tous à l'ordre des hémiptères réunies dans la famille des cimicidés. L’espèce Cimex Lectularius est celle qui est la plus répandue dans le monde. C’est un parasite de l'homme, de la famille des cimicidés, sous-ordre des hétéroptères. Cette punaise hématophage est nocturnes, mais peut se promener le jour si sa population augmente massivement. C’est un insecte qui rampe et ne vole pas car dépourvu d’ailes. Cette punaise est aplatie, de forme ovale. Les populations adultes mesurent de 4 à 5 mm Toute comparaison gardée, elles sont aussi grosse qu’un pépin de pomme.


Où et comment se développent les punaises de lit ?


En journée, les punaises de lit se montrent discrètes et préfèrent se cacher. Les punaises de lit sortent de leurs nids pour se nourrir la nuit. En général, quelques heures avant l’aube. Mais si elles sont affamées elles peuvent piquer à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit. Leur vision n’est pas vraiment efficace. Elles repèrent leur nourriture, c’est-à-dire vous ; en détectant le Co2 que nous dégageons en respirant et à notre chaleur corporelle. Très souvent, elles pondent dans les recoins de notre literie et investissent nos sommiers, nos matelas ou nos têtes de lit. On repère généralement leur présence en identifiant leurs déjections qu’elles laissent sur leur passage où là où elle nichent. On peut également observer des traces de sang sur les draps. La punaise de lit rentre en période de reproduction au printemps et hiberne en hiver. Cependant, le chauffage de nos logements moderne perturbe ce cycle naturel et elles sont désormais actives toute l’année. Même si l’on constate une baisse d’activité en hiver. La température de la pièce où elles élisent leur domicile est un facteur prépondérant dans la rapidité de leur développement. Il faut 3 mois à une punaise de lit pour devenir adulte lorsque la température est de 18°C et seulement 3 semaines lorsqu’il fait 30°C. Les punaises de lit se reproduisent à l’âge adulte. Pour cela il faut qu’elles puissent disposer d’une source de sang régulière et relativement abondante. Leur cycle biologique est relativement complexe. Un œuf donne naissance à des larves qui deviennent des adultes sexués. Il existe cinq stades larvaires différents. Une fois à proximité de leur proie, la punaises de lit utilisent son appareil pour piquer et sucer le sang de sa malheureuse proie. A l'exception des œufs, tous les autres stades se nourrissent de sang et en particulier de sang humain. Une punaise de lit vit environ 9 mois, mais peut également vivre jusqu’à 18 mois et cela sans se nourrir. La période d’incubation est d’environ 10 à 12 jours. Les œufs et les larves commencent à se nourrir quasi immédiatement. La larve se nourrit au moins une fois par semaine selon la température ambiante. Il lui faut à peu près 5 semaines pour finir son évolution et atteindre l’âge adulte.


Les allergies aux punaises de lit


Certaines personnes sont susceptibles de déclencher une véritable réaction allergique aux piqures de punaise de lit. Avec des réactions épidermiques qui peuvent être assimilées à des crises d’urticaire. La réaction allergique aux piqûres se manifeste très souvent par une accumulation de boutons sur tout le corps. Selon le niveau allergique, les réactions peuvent être variées. Cela va d’une absence totale de boutons à des boutons d’un diamètre identique à celui d’une soucoupe à café. Quand ce n’est pas des plaques de boutons. Les punaises piquent le plus souvent sans laisser paraître aucune douleur. Au réveil, de belles traces d’éruptions cutanées se présentent sous la forme de plusieurs petits boutons rouges sur le dos, les bras et les jambes. Les boutons sont causés par une allergie à la salive qui se composent d’un anesthésiant et d’un anticoagulant que la punaise injecte avant de sucer le sang. Bien qu’extrêmement désagréables, les piqûres ne sont pas le vecteur de maladies ou d’infections graves. Mais elles doivent être rapidement prises en considération, pour que le quotidien de la personnes piquée reste dans la limite de l’acceptable. Le risque principal, c'est l’incidence psychologique et l’impact sur le moral. Si on souffre d’une forte allergie aux punaises de lit, il est nécessaire de trouver une solution durable pour limiter la réaction allergique aux piqûres. Il ne faut pas hésiter à consulter son médecin traitant pour une prescription d’antihistaminiques qui réduiront à termes les réactions allergiques. Votre médecin pourra également vous prescrire des crèmes apaisantes à base de cortisone.


Comment se débarrasser des punaises de lit ?


La prévention


Mieux vaut prévenir que guérir ! A son domicile, il est impératif de régulièrement contrôler sa literie en observant les coutures de son matelas et de son sommier. La non-prolifération des punaises de lit passe également et évidemment par l’hygiène et l’entretien de son habitat.


La terre de diatomée


C’est une solution naturelle et préventive contre les punaises de lit. Composé à partir d’algues microscopiques fossilisées, ce produit est un insecticide naturel puissant. C’est une poudre de silice qui a une action mécanique sur les punaises de lit. Elle agit comme de petites lames de rasoir qui vont la blesser l’animal lors de son passage. On place une coupelle sous chaque pied de lit et on y dépose de la terre de diatomée. Lorsqu’elle est disposée sur le passage des punaises, elle se fixe sur elles et les tue par déshydratation en 5 à 15 jours. Attention cependant de ne pas trop en abuser car à trop fortes doses la terre de diatomée peut engendrer des risques pulmonaires.


Les housses de lit


La housse anti-punaise de lit est conçue pour être imperméable aux punaises et les empêcher ainsi de s'installer. Elle peut véritablement protéger votre matelas avec une telle protection du lit. Entièrement étanche, elle l’isole car entièrement enveloppé. Les punaises ne peuvent ni entrer ni sortir. Ce sont des housses qui se ferment hermétiquement et qui protègent le matelas à 360°. Ces housses ont pour effet d’enfermer les œufs et les punaises cachés dans les coutures du matelas. Privées de nourriture, les punaises meurent de faim en quelques jours. Elles ont un rôle préventif, car elles empêchent que les punaises viennent se cacher dans votre matelas ce qui soustrait une zone de nidification possible.


2.1.3 Les matelas


Mauvaise nouvelle, les matelas anti punaises de lit cela n’existe pas ! Cependant, certains matelas peuvent (dans une certaine limite) prévenir et contenir une invasion. Et en la matière, les plus performants sont les matelas avec des caractéristiques hypoallergéniques. C’est notamment le cas de matelas qui ont reçus un traitement hypoallergénique et/ou anti acariens. Et si le traitement chimique que subissent ce type de matelas ne vous correspond pas ou si vous préférez un traitement plus naturel, optez pour un matelas en latex naturel. Ce type de garnissage dispose de propriétés naturelles hypoallergéniques susceptible de prévenir la prolifération des nuisibles et des allergènes.


Les erreurs à éviter


Lorsque l'on constate la présence des punaises de lit il est facile de paniquer et de se précipiter pour régler le problème un peu trop rapidement. L’erreur principale est d’éparpiller les punaises de lit dans d’autres zones en voulant se débarrasser rapidement des objets infectés. Cela consiste à multiplier le problème, en lieu et place de l’éradiquer.


Ce qu’il ne faut pas faire :


La lutte


La lutte naturelle


Le froid est une arme naturelle contre les punaises de lit. Si l’invasion dans votre chambre à coucher a lieu en hiver, et de surcroit dans une région particulièrement froide, n’hésitez pas à entreposer tout ce qui est infesté à l’extérieur. En prenant soin de ne pas secouer ou d’éparpiller les punaises de lit pendant le transport. Il faut cependant des températures négatives pendant plusieurs jours, pour que le froid remplisse son office et finisse par exterminer les punaises de lit. Une autre solution, consiste à placer les objets dans le congélateur. Pour une durée minimale de 3 jours et à -18 °C, tout en prenant soin de très correctement les emballer.


La lutte mécanique


Un manque de réactivité peut devenir catastrophique. Dès les premiers signes, il ne faut pas ne tarder et agir immédiatement. Pour s’en débarrasser et avant de passer à une éradication chimique, il faut privilégier une lutte mécanique.


L’aspirateur


Passer l’aspirateur, c’est le tout premier réflexe à avoir contre les punaises de lit. Il faut le faire en inspectant tous les coins et recoins de la chambre mais également de tout le domicile. Il ne faut rien oublier et aspirer absolument partout. L’aspirateur ne tue pas les punaises. Elles peuvent sortir du sac et contaminer d’autres endroit du logement. Après chaque aspiration, le conduit et les embouts doivent être nettoyés, et le sac fermé hermétiquement avant d’être jeté dans une poubelle extérieure.


Le nettoyage à la vapeur


Un nettoyage vapeur à 60°C est un minimum, l’idéal étant à 180°C. À cette température, les punaises sont instantanément éradiquées et ce type de nettoyeur permet un traitement des textiles et d’atteindre des endroits qui ne sont pas facilement accessibles. Vous pouvez ajouter des gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé reconnue pour ses vertus désinfectantes ou de lavande vraie. Les punaises de lit n’apprécient pas leur odeur.


Le nettoyage


Laver le linge et les revêtements textiles à 60°C. L’utilisation du sèche-linge ou le repassage sans lavage préalable sont également envisageables pour les tissus plus fragiles. Et pour les textiles les plus délicats, une congélation à -20°C peut être efficace si elle perdure un minimum de 72h. Bien penser à stocker tout ce qui est lavable en machine dans des sacs hermétiques. Remplacer l’assouplissant par du vinaigre blanc et terminer avec un cycle complet au sèche-linge de 30 à 45 minutes.


Le repassage


Le repassage des textiles infectées peut contribuer à l’éradication des punaises de lit. Pour les textiles comme les vêtements, les rideaux ou le linge de lits : housses de couette, taies d’oreillers et draps on procède à un repassage le plus chaud possible.


La lutte chimique

Les insecticides contre les punaises de lit permettent de les éradiquer. Il s’agit très souvent d’aérosols à vaporiser dans la pièce infestée. Pour les petits objets, la procédure consiste à les placer dans des sacs hermétiques et à pulvériser l’insecticide, avant de refermer hermétiquement le sac. Prenez conseil auprès d’un spécialiste, avant d’opter pour un traitement chimique de votre logement et pensez aux conséquences pour vos enfants, vos animaux de compagnie et vos plantes.


Les matelas hypoallergéniques pour les allergiques aux punaises de lit de Neorev


LE GUIDE TELECHARGEABLE ]


NOS AUTRES GUIDES SUR LES MATELAS HYPOALLERGENIQUES


:: Quel matelas choisir contre les acariens ?