Publié le

Nous dormons un tiers de notre vie et un Français sur trois souffre de troubles du sommeil. La nuit est un moment crucial pour notre organisme car c’est durant notre sommeil que nos cellules et notre système immunitaire se régénèrent.  Cependant, l’insomnie concerne énormément de monde car un Français sur trois souffre de troubles du sommeil et un Français sur cinq est concerné par l’insomnie chronique. 

 

Les problèmes liés au sommeil 

Un tiers des Français affirme se réveiller encore fatigué. Nous dormons de moins en moins alors que le sommeil a une importance cruciale sur notre santé. 

Ce manque de sommeil se traduit majoritairement par une difficulté au moment de l’endormissement et / ou des micro-réveils ayant lieu au cours de la nuit. 

 

L’homéopathie pour lutter contre l’insomnie 

10% des Français prennent des somnifères pour retrouver le sommeil. Pourtant, une bonne alimentation et de l’activité physique suffiraient dans la plupart des cas pour régler les problèmes d’insomnie. Si vous ne réussissez pas à vous endormir, l’homéopathie peut également vous aider à retrouver un sommeil réparateur. 

 

 

Pour lutter contre les problèmes d’endormissement, vous pouvez vous tourner vers l’homéopathie qui contrairement à la médecine traditionnelle, ne s’accompagne ni d’effets secondaires, ni d’accoutumance. 

Vous pouvez utiliser des infusions de plantes telles que l’aubépine, la passiflore et la lavande (1/3 de chaque plante, soit une cuillère à café pour 250 ml d’eau à infuser 4 à 5 minutes) qui permettent de lâcher prise et de réduire le stress. 

Concernant les réveils nocturnes, les infusions de valériane, de pavot de Californie et de fleur de nénuphar peuvent être une bonne solution (1/3 de chaque plante, soit une cuillère à café pour 250 ml d’eau à infuser 4 à 5 minutes). 

La valériane permet de ralentir le système nerveux central afin de favoriser le sommeil en profondeur. Les plantes telles que le pavot de Californie et la fleur de nénuphar permettent de se relâcher et de dormir plus profondément.